Marie-Ange BRAYER-CRUCIANU

Marie-Ange Brayer (née en Belgique, 1964) est conservatrice, cheffe du service Design et Prospective industrielle au musée national d’art moderne, Centre Pompidou, depuis 2014. 
Après des études d’histoire de l’art à l’Université Libre de Bruxelles, elle est conservatrice-adjointe au Palais des Beaux-Arts (aujourd’hui BOZAR) de Bruxelles (1992-994). Elle est ensuite pensionnaire en Histoire de l’art à l’Académie de France à Rome (1994-1996). 
De 1996 à 2014, elle est directrice du Frac Centre à Orléans où elle développe une collection d’architecture expérimentale, devenue une référence internationale. Elle organise au Frac Centre de nombreuses expositions collectives ou monographiques (André Bloc, Claude Parent, Ionel Schein, Andrea Branzi, Superstudio, Gianni Pettena, Ugo La Pietra, Ant Farm, James Wines, Didier Faustino, Rahm Decosterd, Kengo Kuma, Toyo Ito, Gramazio & Kohler, etc.). La collection du Frac Centre est largement diffusée sur un plan international : Mori Art Museum, Tokyo, 2004 ; Barbican Art Gallery, 2006 ; Taipei Fine Arts Museum, 2008. 
M-A Brayer fonde en 1999, avec Frédéric Migayrou, ArchiLab. Ces Rencontres internationales d’architecture réuniront à Orléans, entre 1999 et 2013, plus de 300 architectes internationaux d’une nouvelle génération sur les enjeux des technologies numériques. 
En 2002, elle est, avec Béatrice Simonot, commissaire du Pavillon français de la VIIIe Biennale Internationale d’Architecture de Venise. En 2008, elle est commissaire associée de la 3ème Biennale internationale d’art contemporain de Séville avec l’exposition « Youniverse » (commissaire général : Peter Weibel). En 2013, elle est commissaire avec Frédéric Migayrou de la 9e édition d’ArchiLab, « Naturaliser l’architecture ». 
Docteure en histoire de l’art et de l’architecture (EHESS), sa thèse a pour sujet : « Entre art et architecture : la maquette comme objet d’expérimentation au XXe siècle ». 
Au Centre Pompidou, elle a été commissaire des expositions « Global Tools » dans le cadre de l’exposition « Un art pauvre » (2016), « Imprimer le monde/Mutations-Créations » (2017), « Ross Lovegrove. Convergence » (2017), « La Fabrique du vivant/Mutations-Créations » (2019) avec Olivier Zeitoun, ainsi que de « Design et merveilleux. De la nature de l’ornement » au MAMC+ de Saint-Etienne (2018). Elle publie de nombreux articles dans les revues et catalogues sur une approche transversale de la création, entre art, design et architecture et donne régulièrement des conférences en France et sur un plan international.

 

Contact
marie-ange.brayer@centrepompidou.fr

© 2021  |  AICA-be
S.M.A.K., Lili Dujourie, Folds in Time